Le Grün­er Baum est un cen­tre de retraite dans la Forêt Noire, dans le Sud de l’Allemagne. Nous offrons la pos­si­bil­ité d’y effectuer des retraites de médi­ta­tion de courte et de longue durée ain­si que des stages de médi­ta­tion et de décou­vrir la tra­di­tion boud­dhiste. Nous sommes enrac­inés dans la tra­di­tion tibé­taine du Mahamoudra (école Kagyu) mais le cen­tre est ouvert aux pra­ti­quants de toutes les tra­di­tions boud­dhistes. Nous voulons créer un esprit d’échange non-sec­taire et décou­vrir de nou­velles façons d’intégrer les enseigne­ments boud­dhistes dans le monde con­tem­po­rain.

Vision

Cliquez pour plus d’information !

Vision

Au Grün­er Baum, le cœur de la pra­tique est de dévelop­per la con­science aimante, ce qui implique de cul­tiv­er la paix, la com­préhen­sion, l’amour, la com­pas­sion et la joie comme expres­sion des qual­ités naturelles de l’esprit.

Pour cela, cha­cun reçoit des instruc­tions qui sont mis­es en pra­tique en retraite indi­vidu­elle et appliquées dans la vie en com­mu­nauté. Les retraites peu­vent être de durée var­ié, d’une semaine à plusieurs années. Pen­dant les retraites, les défis et les prob­lé­ma­tiques émo­tion­nelles de chaque pra­ti­quant seront vus et accom­pa­g­nés.

Historique

Cliquez pour plus d’information !

Historique

Les instruc­tions sur la con­tem­pla­tion et la médi­ta­tion don­nées au Grün­er Baum sont basées sur la tra­di­tion boud­dhiste du Mahamoudra telle qu’elle est expliquée dans les textes tra­di­tion­nels. Nous nous appuyons égale­ment sur les instruc­tions orales de maitres boud­dhistes tels que Guen­dune Rin­poché, qui les a délivrées durant les 25 années qu’il a passées en Europe. Il y aura en par­ti­c­uli­er la pos­si­bil­ité de pra­ti­quer le boud­dhisme Vajrayana, comme cela a pu être le cas dans les retraites tra­di­tion­nelles de trois ans mais sous une forme qui cor­re­spond aux besoins et au rythme indi­vidu­el de chaque pra­ti­quant.

Rythme

Cliquez pour plus d’information !

Rythme

Le cen­tre « respire » en cycle d’un mois d’enseignements ouverts et de trois mois de pra­tique inten­sive. Il y a chaque année trois mois de retraite ouverte et neuf mois de retraite fer­mée : 1 – 3 – 1 – 3 – 1 – 3. Les péri­odes ouvertes sont en décem­bre / jan­vi­er (vacances de Noël), avril / mai (vacances de Pâques) et aout / sep­tem­bre (vacances d’été). L’idéal est de com­mencer avec un cycle d’instructions de deux semaines dans la phase ouverte et puis de faire une retraite de trois mois. Néan­moins, il est égale­ment pos­si­ble de faire des séjours plus courts (s’il y a des cham­bres disponibles).

Lorsque l’on veut explorer les profondeurs de son propre esprit et le libérer de ses voiles, il est difficile de trouver les lieux et les enseignants pour faire des retraites de longue durée. Notre centre répond à cette demande, et pas seulement à court-terme. Nous espérons qu’un tel centre fera « des petits » pour offrir un soutien efficace à la prochaine génération engagée dans le même processus. Nous avons la chance d’avoir quelques jeunes parmi nous dans ce projet : une « retraite sans barrières », c’est exactement ce qu’ils souhaitent.

Il existe peu d’endroits qui offrent un véritable soutien à l’autonomie spirituelle, qui ne nourrisse pas une certaine dépendance subtile, spirituelle ou émotionnelle.

En réalité, cette autonomie n’est possible que lorsqu’aucun intérêt institutionnel n’entre en jeu, ce qui est précisément ce que nous cherchons à éviter. Nous ne cherchons pas à créer une institution (école, tradition et lignée), nous demeurons ouvert à différentes approches et différentes lignées tout en étant fermement ancrés dans notre pratique personnelle du Dharma.

Le lieu est ouvert à différentes pratiques, avec beaucoup d’échanges, un environnement naturel et tout ce dont le cœur a besoin